Manuels de formation et Empreinte Carbone

21/04/2020

L'heure du numérique signe t'il la fin des manuels de formation papier ? Quand est il de l'empreinte carbone et de l'impact écologique de notre activité de formation ? Ce sont d'autant de questions que notre organisme de formation s'est posés afin de maintenir des actions de formations de qualité tout en réduisant l'impact écologique.

Des manuels de formation papier en 2020 ?

Cela peut paraître une idée farfelue en ces temps modernes mais compte tenu de la validation écrite de nombreuses formations, il est normal de passer par une phase d'apprentissage écrite.

Cette phase d'apprentissage, même si elle se fait accompagnée d'une solution E-learning, comme CFTL-TRANS'FORMATION le propose déja avec son partenaire DIGIFORMA*, doit permettre aux apprenants de valider leurs acquis et comprendre le cheminement des différentes notions fondamentales de leur formation.

Nous faisons le choix, chez CFTL-TRANS'FORMATION pour nos formations, que ce soient des formations pour la capacité de transport, pour devenir VTC ou simplement des actions de formation en intra entreprise, de proposer des supports pédagogiques papiers afin de laisser une "trace" de son parcours à l'apprenant. 

Une information, aussi infime soit-elle, reste , pour l'apprenant, une base de connaissance qu'il conservera pendant un temps certains.

Diminuer son empreinte carbone et l'impact écologique.

L'une des premières solutions à laquelle nous avions pensé a été de diminuer la quantité de papier à imprimer. Pour cela, nous avons condenser à l'essentiel (ndlr: Collection "ACP L'ESSENTIEL"), l'ensemble de nos manuels de formations afin de permettre une réduction de près de 20% (moyenne calculée entre version 2019 et 2020 des manuels de formation pour la capacité de transport) du nombre de pages à imprimer. 

Le second axe de travail, a été de faire imprimer nos manuels de formation, par notre partenaire imprimeur, sur des papiers recyclés afin de réduire notre impact écologique.

Du papier recyclé pour diminuer l'impact écologique

On appelle « recyclé » un papier comprenant au moins 50% de fibres cellulosiques de récupération (papier-carton), c'est à dire qui proviennent de déchets de papier imprimé (post-consommation). Beaucoup de fabricants proposent une teneur de 100% pour des grammages de 60 à 350 g/m² pour tous types d'impressions et d'éditions sous divers coloris.

Les déchets de papier proviennent de déchets de papeterie, de haute qualité et de déchets imprimés.

Pour nos manuels, nous avons opté pour une impression sur du papier recyclé blanc de 80g/m2.

En 2019, nous avons imprimé près d'une tonne de manuels, en 2020 nous réduiront donc d'autant (au minimum) notre empreinte écologique grâce à l'utilisation de papiers recyclés.

"Le peu qu'on peut faire, le très peu qu'on peut faire, il faut le faire." - Théodore Monod

Aller plus loin, la qualité du papier utilisé

Le papier utilisé par notre imprimeur est produit par la marque Clairefontaine. Il s'agit d'un papier 100% recyclé qui détient 5 certifications :

  • FSC : « Forest Stewardship Council » est une organisation indépendante destinée à promouvoir une gestion responsable des forêts à travers le monde. FSC est une référence mondialement reconnue.
  • ECOLABEL : Le label écologique européen est décerné aux produits de consommation et aux services qui répondent aux critères écologiques fixés pour leur catégorie par la Commission Européenne. Il vise à promouvoir les produits et services les plus respectueux de l'environnement et à mieux informer les consommateurs.
  • BLAUER ENGEL : Label définit par l'agence fédérale de l'environnement allemande. L'Ange Bleu est un label attribué à des produits qui portent peu atteinte à l'environnement. Le papier est contrôlé de manière détaillée, tant au niveau de sa composition, que de ses caractéristiques finales. Seuls des papiers fabriqués à 100 % à partir de vieux papiers peuvent prétendre à cette certification.
  • COLORLOK TECHNOLOGY : Qualification de HP visant à mettre en évidence :
    - la qualité d'impression des papiers en impression jet d'encre (vivacité des couleurs, profondeur des amplats noirs)
    - la machiniabilité des papiers en impression laser (sans bourrage)
  • DIN 6738 : Tous les papiers reprographiques blancs sont garantis « permanent paper ». Ils répondent donc à des exigences strictes en matière de résistance au vieillissement selon la norme DIN 6738. Ils sont donc appropriés pour l'archivage sur le long terme (plus de 100 ans) de pièces justificatives et documents.

Luc GRZESIAK - Président de CFTL-TRANS'FORMATION